Une résolution de l'ONU en faveur d'un moratoire mondial sur les exécutions

Le siège de l'ONU à New York, où l'Assemblée générale a adopté la résolution pour un moratoire mondial sur les exécutions

Le siège de l'ONU à New York, où l'Assemblée générale a adopté la résolution pour un moratoire mondial sur les exécutions

© APGraphicsBank


8 décembre 2007

Le 18 décembre 2007, l’Assemblée générale de l'ONU a adopté la résolution 62/149 qui appelle à un moratoire mondial sur les exécutions. Ce texte a été adopté à une large majorité : 104 États membres ont voté pour, 54 contre et 29 se sont abstenus.

Cette résolution de l’ONU appelant à un moratoire sur les exécutions n’est pas juridiquement contraignante mais elle a un poids moral et politique considérable. Elle rappelle l’engagement des États membres à œuvrer en vue de l’abolition de la peine capitale. Elle constitue en outre un outil important pour encourager les pays non abolitionnistes à reconsidérer leur décision de recourir à ce châtiment.

Amnesty International se félicite de cette résolution adoptée à temps qui constitue une reconnaissance claire de la tendance abolitionniste mondiale.

L’organisation appelle les pays qui continuent d’utiliser la peine de mort à instaurer immédiatement un moratoire sur les exécutions en tant que première étape sur la voie de l’abolition de cette sentence. Le secrétaire général des Nations unies rendra compte à l’Assemblée générale, en octobre 2008, de la mise en œuvre par les États de la résolution.

Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception aucune. Elle la considère comme une gros violation des droits humains : le meurtre prémédité d’un être humain, commis de sang froid par l’État au nom de la justice. Cette peine viole le droit à la vie tel qu’il est proclamé par la Déclaration universelle des droits de l’homme et constitue le châtiment le plus cruel, inhumain et dégradant qui soit.

Pour en savoir plus

L'ONU lance un appel pour que cessent les exécutions (nouvelle, 18 décembre 200)
L’ONU à la veille d’un vote crucial sur la peine de mort (nouvelle, 9 décembre 2007)

Moratoire des Nations unies sur l'application de la peine de mort. Assemblée générale des Nations unies, résolution 62/149

Télécharger :
Index AI : ACT 50/020/2007
Date de publication : 18 décembre 2007

Le 18 décembre, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté, à une majorité écrasante de 104 voix (avec 54 voix contre et 29 abstentions), une résolution demandant « un moratoire sur les exécutions ».


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Espagnol :
Arabe:
Japonais:
Malais:
Chinois:
Indonésien:
Vietnamien:
Thaïlandais:
Russe:
Urdu:
Coréen:
Hindou:
Tamil:

Assemblée générale des Nations unies 2008 : mise en œuvre d'un moratoire sur les exécutions

Télécharger :
Index AI : ACT 50/016/2008
Date de publication : 3 septembre 2008

En tant que principal organe de délibération des Nations unies, l'Assemblée générale, dont la composition est universelle, doit continuer à débattre de la peine de mort et à formuler des recommandations dans ce domaine. Elle doit aussi demander que la résolution soit mise en œuvre pleinement et sans délai conformément à la tendance mondiale en faveur de l'abolition de la peine de mort. Amnesty International prie tous les États membres d'engager un débat constructif autour du rapport du secrétaire général sur la mise en œuvre de la résolution 62/149.


Ce document est également disponible en :

Anglais :
Arabe:
Espagnol :