Manfred Nowak, rapporteur spécial des Nations unies sur la torture

© Amnesty International

24 juin 2008