Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

7 décembre 2012

Une tapisserie pour rendre hommage à feu le président et militant tchèque Václav Havel

Une tapisserie pour rendre hommage à feu le président et militant tchèque Václav Havel
La tapisserie, dessinée par l’artiste tchèque Petr Sís, sera exposée dans l’aéroport Václav Havel de Prague.

La tapisserie, dessinée par l’artiste tchèque Petr Sís, sera exposée dans l’aéroport Václav Havel de Prague.

© Amnesty International


Cette tapisserie magnifique rappellera en permanence le rôle central qu’a joué Václav Havel pour le rétablissement, la promotion et la protection des droits humains en Europe et dans le reste du monde.
Source: 
Bill Shipsey, fondateur d’Art for Amnesty
Date: 
Ve, 07/12/2012

En inaugurant à Prague une tapisserie spécialement conçue pour l’occasion, Amnesty International rend hommage dimanche 9 décembre à Václav Havel, militant des droits humains et ancien président de la Tchécoslovaquie, puis de la République tchèque, mort l’année dernière.

Dessinée par l’artiste tchèque Petr Sís et tissée par des maîtres tapissiers à Aubusson, en France, la tapisserie sera inaugurée dans la capitale tchèque lors d’une cérémonie à l’aéroport qui porte désormais le nom de Václav Havel.

Cette tapisserie magnifique rappellera en permanence le rôle central qu’a joué Václav Havel pour le rétablissement, la promotion et la protection des droits humains en Europe et dans le reste du monde, a déclaré Bill Shipsey, fondateur d’Art for Amnesty.

Cette œuvre, imaginée par Bill Shipsey au nom d’Amnesty International, a reçu le soutien de cinq chanteurs et musiciens – Bono et The Edge de U2, Peter Gabriel, Sting et Yoko Ono Lennon.

La tapisserie de 5 m x 4,25 m a été léguée à la Fondation Dagmar et Václav Havel et sera exposée dans le Terminal 2 de l’aéroport.

Les cinq chanteurs et musiciens, sympathisants de longue date de la cause de Václav Havel, ont financé la tapisserie (1,5 million de couronnes tchèques).

« Peu d’écrivains se soucient de ce que deviennent leurs mots lorsqu’ils se transforment en actions. Le dévouement à la cause publique a un coût élevé. Qu’un artiste ignore délibérément son souffle littéraire pour se mettre au service de toutes les voix qui transforment parfois la démocratie en une véritable cacophonie m’impressionne. Mais dans tout ce vacarme, l’oreille musicale de Václav a trouvé une mélodie qui a inspiré tout un peuple compexe. Son influence est tout autour de nous et cette œuvre de son compatriote Peter Sís sera là pour nous le rappeler, dans sa ville natale. Václav Havel est mort le 18 décembre 2011 à l’âge de 75 ans. Ce dramaturge avait dirigé l’ancien mouvement dissident tchécoslovaque de la Charte 77 en faveur des droits humains, et avait été incarcéré à de multiples reprises par le gouvernement communiste. Il avait été adopté comme prisonnier d’opinion par Amnesty International lorsqu’il avait été incarcéré dans les années 70 et 80.

En 2003, il avait été la première personne à recevoir le prix Ambassadeur de la conscience des mains d’Amnesty International.

Thème

Militants 
Liberté d'expression 
Prisonniers d'opinion 

Pays

République tchèque 

Région ou pays

Europe et Asie centrale 

Suivre #vaclavhavel @amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

10 juillet 2014

Amnesty International rend publics les noms de certaines des personnes soupçonnées d’avoir ordonné ou commis les atrocités qui se déroulent actuellement en République... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »