Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Art pour Amnesty

Amnesty International travaille depuis longtemps avec des musiciens, des acteurs et d’autres membres de la communauté artistique. Ces personnes ont joint leur voix passionnée à celles de millions d’autres membres d’Amnesty International dans le monde entier, utilisant leur talent pour diffuser notre message.

Art pour Amnesty est un projet mondial visant à augmenter le soutien des artistes à notre travail sur les droits humains.

“« Les arts et les artistes ont cette capacité unique de rassembler les gens et de les pousser à agir de façon positive. Amnesty […] est consciente de cette capacité et l’utilise pour faire changer les choses » – Annie Lennox.

Amnesty International a le plaisir de travailler avec un ensemble d’artistes et de groupes artistiques qui ajoutent leurs voix à nos campagnes et demandent à leurs audiences de suivre leur exemple.

Pendant toute l’année du cinquantenaire, nous allons demander à des artistes de nous soutenir et de promouvoir notre action. Consultez la liste de nos campagnes prioritaires »

Qui travaille avec nous ?

Femi Kuti.
© Amnesty International (Photo: Bernd Ott)

Artistes

Femi Kuti

« Mon père, Fela Kuti, a été libéré de sa prison [au Nigeria] en 1986, après avoir été adopté comme prisonnier d'opinion par Amnesty International. Alors je suis l’un des milliers d'êtres dont la vie a été directement influencée par le travail d'Amnesty. Soutenez Amnesty et agissez pour les personnes privées de liberté d'expression, et dont les droits sont bafoués ».

Femi soutient notre campagne sur le delta du Niger pendant le cinquantenaire.

U2

U2 poursuit sa tournée 360° Tour en Amérique du Nord et au Canada, ce qui permettra à Amnesty International de continuer à inviter les fans du groupe à rallier la campagne Exigeons la dignité et à militer contre la pauvreté dans le monde.

Suivez nos mises à jour sur Facebook

The xx
En septembre 2010, le groupe The xx a mis aux enchères ses fameuses « boîtes à lumière » pour soutenir Amnesty International.

Le groupe s’est servi de ces dispositifs d’éclairage tout au long de la tournée 2010, qui correspondait à son premier album xx (récompensé par le Mercury Prize). Sur scène, on pouvait voir les deux grandes « boîtes à lumière » marquées du logo du groupe : un simple « X » sur fond noir.

Moby

Pour savoir ce que ce musicien, vainqueur des Grammy Award, déclare au sujet d’Amnesty International :

Pendant son concert au Chili, Moby a rencontré des militants d’Amnesty International et enregistré ce message pour exhorter les gens à continuer de soutenir l’organisation »

Mentalgassi

Mentalgassi est un collectif allemand anonyme pratiquant les arts des rues. En novembre 2010, le collectif a créé des installations pour notre projet « Montrer l’invisible ». Le collectif a pris l’exemple de Troy Davis, un homme qui a été placé dans le couloir de la mort pendant 19 ans aux États-Unis malgré des doutes sérieux concernant son accusation.

L’installation utilise une série d’affiches combinées à des grilles. Une personne qui se tient face à l’installation ne voit que des barreaux, mais le visage de Troy devient visible si le spectateur change de position et regarde l’installation sous autre certain angle – Pour voir une courte vidéo du projet.

Partenariats artistiques

Hay Festival of Literature and Arts

AAmnesty International est partenaire du Hay Festival of Literature and Arts, www.hayfestival.com, qui se tient de mai 2011 à mai 2012. Le festival réunit des auteurs, des personnalités politiques et des créateurs qui explorent l’écriture sur tout un ensemble de médias. Le Hay Festival célèbre le pouvoir des mots et des idées comme vecteurs de transformation du monde.

Depuis sa création, Amnesty International a su exploiter le pouvoir des mots pour demander à ce que les droits de tous soient respectés et protégés. Par des conversations, des envois de lettres ou des manifestations pacifiques, les gens, partout dans le monde, ont exprimé leurs opinions afin de changer les lois et de changer les vies.

Pour en savoir plus sur Amnesty International au festival de Hay Wales: »

Aftermath
Aftermath est une pièce basée sur le interviews de 37 civils irakiens déplacés par la guerre et réfugiés en Jordanie. Cette pièce illustre les expériences multiples de diverses tranches de la société irakienne depuis l’invasion par les États-Unis, transcrit les réalités de la guerre, les souffrances des victimes et l’épouvantable carnage que le conflit a provoqué, avec plus de 4 millions d’Irakiens déplacés.

Amnesty International a créé un partenariat avec Aftermath pour sa tournée mondiale (www.arktype.org/aftermath.html), qui a commencé à Londres et s’est poursuivie en Irlande, en France, au Pays-Bas, aux États-Unis et en Australie. Pendant cette tournée, les spectateurs ont agi pour mettre un terme aux retours forcés des Irakiens à Bagdad et, pendant la performance de Londres, plus de 60 % des spectateurs ont pris part à la campagne. Pour voir une courte vidéo de cette production:

Pour voir une courte vidéo de cette production »

Channel 4 BRITDOC Foundation
Pendant notre 50e anniversaire, nous travaillons avec la Fondation Channel 4 BRITDOC afin de renforcer notre travail sur les droits humains.

La première manifestation d’Amnesty International s’est tenue au Good Pitch – qui rassemble des réalisateurs, des ONG, des fonctions, des mouvements philanthropiques, des sociétés et des médias autour des questions sociales – à la fondation Ford, à New York, le 20 mai 2011.


U2 à São Paulo.
© Amnesty International


The xx.
© XL Recordings


L'installation de Mentalgassi : « Montrer l'invisible »
© Amnesty International


Aftermath, la pièce de théâtre.
© ArKtype


Channel 4 BRITDOC Foundation.
© Channel 4 BRITDOC Foundation


Nous contacter

En travaillant avec les arts, nous pouvons mobiliser de nouvelles audiences partout dans le monde. Amnesty International compte actuellement plus de 3 millions de sympathisants, de membres et de militants aux quatre coins du monde. Nous faisons campagne pour mettre un terme aux atteintes aux droits humains.

    L’équipe Art pour Amnesty comprend :
    • Jo Metcalf – Directrice d’Art pour Amnesty
    • Camilla Kinchin – Responsable de projet Art pour Amnesty
    • Lucy Macnamara – Directrice des communications Art pour Amnesty

    Pour obtenir de plus amples informations, contactez artforamnesty@amnesty.org.uk