Pauvreté et droits humains

Nous avons tous, où que nous soyons, le droit de vivre dans la dignité. Ainsi, personne ne devrait être privé de son droit à un logement convenable, à la nourriture, à l’eau et aux réseaux d’assainissement, à l’éducation et aux soins de santé.

Amnesty International recueille de plus en plus d’informations montrant que les violations des droits humains génèrent ou aggravent la pauvreté. Les gens qui vivent dans la pauvreté ont peu accès aux lieux de pouvoir où se décident les politiques les concernant et ils n’ont souvent pas la possibilité de bénéficier d’un recours utile lorsqu’ils sont victimes de violations de leurs droits.

Amnesty International s’efforce d’obliger les gouvernements, les grosses entreprises et les autres acteurs puissants de la société à rendre des comptes lorsqu’ils sont responsables de violations des droits humains visant des pauvres ou aggravant la pauvreté.

Homes set ablaze during forced eviction at Mittapheap 4 village, Cambodia, 20 April 2007

Les Nations unies débattent d'une mesure cruciale concernant les droits économiques, sociaux et culturels

(24 octobre 2008)
L'Assemblée générale des Nations unies doit débattre ce mois-ci d'une mesure cruciale destinée à garantir l'accès à la justice pour les victimes d'atteintes aux droits économiques, sociaux et culturels qui sont privées de recours au niveau national.
Vidéo: Que se passerait-il?

Bidonville de Kibera au Kenya

Droits humains et dignité pour la Journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté

(17 October 2008)
Cette année, la Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté prend la forme d’un appel adressé à tout le monde, responsables politiques et simples citoyens, à reconnaître les droits et la dignité des personnes vivant dans la pauvreté.

Vidéo: Working against poverty in Kenya (en anglais)

Abris construits avec des matériaux récupérés dans les décombres de maisons démolies à Luanda (Angola)Journée mondiale de l’habitat : l’Angola est un choix malvenu

(6 octobre 2008)
Le choix de Luanda, la capitale angolaise, comme ville phare pour la célébration de la Journée mondiale de l'habitat en 2008 suscite la critique des organisations de défense du droit au logement et de défense des droits humains.

Pour en savoir plus: Violations des droits humains dans différentes villes du monde